Chargement en cours...

Protéger ses yeux de la lumière bleue

La lumière bleue est partout !

 

La lumière bleue est naturellement présente autour de nous. Elle règle nos cycles veille-sommeil en régulant notre sécrétion de mélatonine. Si la lumière bleue est indispensable à notre organisme, n’oublions pas qu’elle peut aussi altérer notre vue, dans ce cas, on parle de lumière bleue nocive.

La lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une partie du spectre de la lumière, elle est émise par le soleil mais aussi par les sources lumineuses artificielles, tels que les ampoules LED et les écrans (ordinateurs, smartphones, télévision…).  Certains de ses composants peuvent nuire à votre santé visuelle, il s’agit des longueurs d’onde bleu-violet. On parle donc de lumière bleue nocive.

Quelles sont ses répercussions sur notre vision ?

La lumière bleue nocive accélère le vieillissement de notre rétine et de notre peau. Elle pénètre en profondeur dans l’œil et vient frapper la rétine sur sa partie centrale.

Une exposition intensive à la lumière bleue nocive peut être nocive pour la rétine et entraîner une fatigue oculaire et une perturbation du rythme du sommeil. Sans oublier qu’elle représente un des facteurs de risque dans l’apparition de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Quelles solutions pour y faire face ?

Plusieurs solutions existent pour en limiter l’impact :

  • Le traitement anti-lumière bleue : ce traitement est compatible avec tous les types de correction et permet de filtrer une partie de la lumière bleue-violet nocive. Si vous ne portez pas de lunettes, vous pouvez vous équiper de verres non correcteurs traités anti-lumière bleue. Il existe également des lunettes pour le travail sur écran qui en plus de filtrer la lumière bleue apportent une aide à la vision de près lorsque l’on regarde dans le bas du verre.

Pour plus de confort :

  • Faire des pauses régulières : lorsque vous êtes exposé à la lumière bleue nocive des écrans pensez à faire des pauses, il vous suffit de regarder au loin pendant 20 secondes toutes les 20 minutes. Il est également conseillé de ne pas utiliser les écrans dans l’heure qui précède le coucher (recommandation du Haut conseil de la Santé Publique (HCSP).
  • Adopter la bonne position pour regarder l’écran de votre ordinateur réduira votre fatigue visuelle. Orientez-le perpendiculairement à une fenêtre de façon à bénéficier d’un éclairage indirect et éviter qu’une lumière ou une fenêtre ne s’y reflète. Ajustez également la hauteur afin que vos yeux soient au niveau du haut de votre écran, et placez à une distance correspondant à la longueur de vos bras.

Et nos enfants ?

Nos enfants sont également concernés par les effets de la lumière bleue nocive car ils passent de plus en plus de temps devant les écrans (ordinateur, smartphone, télévision...). Cela n’est pas sans risque pour leur vision, leur sommeil mais aussi leur développement cognitif. En effet, la lumière bleue nocive générée par les écrans n’est pas totalement filtrée par leurs yeux en cours de développement car le cristallin des jeunes enfants ne joue pas encore complètement son rôle de filtre. Il laisse passer les UV jusqu’à la rétine, ce qui peut créer à terme des lésions irréversibles.

En plus, des conséquences identiques à celles pour les adultes, la lumière bleue nocive a des impacts sur le développement cognitif et mental, notamment avant 4 ans et pendant l’adolescence au moment où le cerveau est en construction.

Quelques conseils :

Limiter l’exposition aux écrans le soir avant le coucher et durant la nuit.
Avant 3 ans, pas d’écran sans interaction parentale, voire pas d’écran du tout et pas de 3D avant 5 ans.
À tout âge, les écrans doivent être limités dans le temps, avec un début et une fin et du temps planifié pour d’autres activités. Pas plus d’une heure par jour tous écrans confondus.
Comme pour les adultes, que votre enfant ait besoin d’une correction ou non, il peut porter des lunettes avec un traitement anti-lumière bleue.
 

Que l’on soit adulte ou enfant, il est indispensable de prendre les bonnes précautions et d’adopter les bons gestes pour se protéger de la lumière bleue nocive.

Votre opticien Lissac saura vous accompagner dans le choix de verres et montures adaptés.

N’hésitez pas à lui en parler !

Trouvez votre magasin Lissac
Nos opticiens spécialistes sont là pour vous conseiller,
venez les rencontrer.