VUE SUR LES PREMIERS SIGNES
 Les bras ne sont pas assez longs !

 
C’est entre 40 et 50 ans que la presbytie commence à se manifester. Cela débute par la recherche de la lumière pour lire une notice explicative que vous n’arrivez pas à déchiffrer, puis c’est le tour du menu au restaurant… Vous avez beau tendre les bras, il arrive un moment où ils ne sont plus assez longs ! Le moment est venu de consulter votre ophtalmologiste.
 
Contrairement aux idées reçues, vous n’entretiendrez pas votre vue en tirant sur vos yeux. Cet effort supplémentaire n’aura pour résultat qu’une fatigue oculaire, voire des maux de tête.
 
Profitez plutôt de l’apparition de ces symptômes pour consulter votre ophtalmologiste qui pratiquera un examen de vue complet et vous prescrira des lunettes adaptées.
 
Même si certains de vos amis vous ont vanté les mérites des lunettes «loupes», ne vous laissez pas tenter ! Elles ne peuvent faire l’objet que d’un dépannage ponctuel, en aucun cas d’une utilisation quotidienne.
 
Et surtout, pas de panique ! Si la presbytie ne se soigne pas, elle se corrige très simplement.